Le vrai Edito : Novembre 2014

L’édito de « Saint-Cloud, C’est Vous » du mois de Novembre du « Saint-Cloud Magazine » a été envoyé par les deux conseillers municipaux démissionnaires. A partir du mois prochain, l’édito papier représentera les prises de position et les propositions de l’équipe des élus de « Saint-Cloud, C’est Vous ».

Mais dès à présent, sur notre site internet, nous pouvons nous réjouir de la décision du Tribunal Administratif concernant  la plainte déposée par Mr Berdoati au lendemain des élections.

Le Tribunal Administratif nous donne raison… et rejette la protestation de M. Berdoati !

Cliquez ici pour consulter le jugement en son entier

Vous vous souvenez qu’au lendemain même de sa réélection, et faisant fi d’une expression démocratique bien gênante pour lui, M. Berdoati avait choisi de contester le choix de plus de 27% de ses administrés… en saisissant le Tribunal Administratif de Pontoise.

Faisant feu de tout bois, il demandait à ce dernier de faire annuler l’élection des 5 représentants de la liste « Saint –Cloud c’est vous » et de déclarer « vacants » leurs 5 sièges (rien de moins !).

Démarche aussi étonnante dans son objectif qu’exceptionnelle dans son origine, puisqu’elle était initiée par… la liste ayant remporté l’élection !

Faisant déposer pas moins de trois mémoires par son avocat et prenant le temps de se déplacer afin de venir personnellement soutenir à l’audience son action, M. Berdoati n’a (sans surprise d’ailleurs) pas obtenu du juge administratif le « pansement judiciaire » recherché, pour ses plaies électorales.

Le Tribunal Administratif décidant de rejeter purement et simplement la « protestation » émise par M. Berdoati.

Ainsi, après les électeurs, la justice s’est donc elle aussi prononcée… et Monsieur Berdoati n’aura donc d’autre choix que de continuer à travailler pendant les années qui viennent avec la première force d’opposition de Saint Cloud. 

Il reste, à ce titre, à espérer que ce type de batailles, d’un autre âge, cesseront et que la majorité, dans l’intérêt de tous les clodoaldiens, acceptera finalement de travailler avec toutes les composantes du Conseil Municipal, sans abus de majorité, ni guerres de clochers !

Concernant les comptes de campagne invalidés par le Tribunal Administratif, ceux-ci ont été établis et certifiés par la tête de liste démissionnaire,  M. Lhermitte, qui n’a malheureusement pas souhaité en partager le contenu avec l’équipe, avec le résultat que nous connaissons. A ce sujet, vous trouverez  ici  un article dédié au jugement, avec les informations que nous avons à ce jour en notre possession.

Chères Clodoaldiennes, Chers Clodoaldiens, nous aurons donc l’honneur d’assumer, avec responsabilité, nos engagements de campagne. En continuant à représenter notre (votre) voix et à faire valoir notre (votre) droit de regard sur la gestion de notre belle ville, restez à l’écoute la ligne reste bien ouverte !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires sur “Le vrai Edito : Novembre 2014”