Soyons Honnêtes ! | Saint-Cloud C'est Vous

Logo_Saint-Cloud

Nous vous adressons ci-dessous l’extrait à l’identique de la rubrique « Déclarations Liminaires » du compte-rendu analytique du dernier Conseil Municipal du 29 janvier 2015.

Comme aime à le souligner le journaliste-éditorialiste Edwy Plenel* : « Le secret est par essence contre-révolutionnaire. Par conséquent, le régime nouveau se donne pour première ambition de permettre et de mériter la transparence des affaires publiques. »

Nous vous devons donc la Transparence ! A vous de juger !

Pages 2 et 3 : Éric BERDOATI donne la parole à Thierry DIAI qui a souhaité faire une déclaration :

« Ce n’est peut-être pas un usage fréquent à Saint-Cloud, mais j’ai choisi de me dissocier de ma liste d’appartenance originelle, pour rester dans une ligne politique à laquelle je croyais adhérer en rejoignant « Saint-Cloud, c’est Vous ».

Depuis, des événements se sont produits, qui ont conduit au retrait des deux leaders et fondateurs historiques de cette liste. A cet égard, j’ai déploré la volte-face trop brutale des autres membres de cette liste à leur endroit et ceci m’a notamment incité à prendre mes distances avec eux.

Pour ma part, j’entends défendre une vision politique basée sur des valeurs fortes et sur une approche intelligente à l’égard de nos problématiques sociétales et notamment :

-libérer le marché du travail, sans pour autant faire du droit du travail la loi de la jungle ;

-la libération des énergies mais avec un partage équitable des richesses produites entre ceux qui participent à l’effort ; -un impôt réparti justement mais qui ne fait pas fuir ou qui pèse trop lourdement sur les entreprises et les ménages ; -la défense de l’écologie et de la nature contre l’urbanisation massive ;

-favoriser le développement économique par l’investissement productif contre le recours à la dette sans retour sur investissement ;

-faire davantage pour ceux qui connaissent le prix de l’effort dans leur vie quotidienne contre le clientélisme organisé des partis de gauche, dont la seule politique est de faire payer un prix à l’effort au prétexte d’une justice sociale, mais qui au final se conclut pour notre société par plus de pauvreté, de souffrance, de chômage, d’insécurité.

Notre ville possède un patrimoine culturel historique, des capacités économiques et de bon vivre largement inexploités. Faute de pouvoir s’en servir, nous sommes entraînés vers toujours plus d’endettement. A cet égard, j’appelle à une autre politique et une meilleure gestion pour la ville de Saint-Cloud. Je vous remercie. »

 

Sophie MICHAUD de la liste « Saint-Cloud c’est Vous » tient à apporter la réponse suivante :

« Pour mémoire, M. Thierry DIAI a décidé de continuer à siéger, mais à titre indépendant, se dissociant de notre groupe d’élus. Refusant de démissionner et de laisser un de ses colistiers prendre ses responsabilités, seul acte cohérent et respectueux des électeurs dans un scrutin de liste, il a fait un choix plus… opportuniste et a décidé, de faire cavalier seul.

Si cette décision ne change pas grand-chose pour les engagements de notre liste, M. DIAI ayant jusqu’ici surtout brillé par son absence dans le travail réalisé depuis notre élection, nous ne pouvons que désapprouver, pour le principe et par respect de nos électeurs, sa décision.

M DIAI ne représentera donc désormais… que lui-même et les clodoaldiens pourront apprécier à sa juste valeur son comportement. »

 

Éric BERDOATI rappelle qu’une décision de justice a annulé l’élection de monsieur LHERMITTE, devenu inéligible pour une période de 18 mois ; décision qui n’a d’ailleurs pas été contestée en appel. Le Code général des collectivités territoriales prévoit des scrutins de liste pour les élections municipales dans les communes de plus de 1000 habitants. Les listes avec des représentants élus obtiennent ainsi des moyens d’expression. Monsieur DIAI, se désolidarisant de la liste « Saint Cloud c’est vous » sur laquelle il a été élu, pourra intervenir comme tout autre membre du Conseil municipal, y compris en questions diverses, mais ne bénéficiera pas à titre individuel des moyens d’expression dont bénéficient les listes qui ont des représentants élus.

 

Xavier BRUNSCHVIG indique que Thierry DIAI a fait une déclaration extrêmement touchante qui l’a beaucoup ému. Il a dénoncé la gauche comme étant responsable de nombreux maux. Au nom de cette gauche, que Catherine NADO et lui-même représentent au sein du Conseil municipal, il voulait s’excuser pour le chômage, la pollution, la faim dans le monde, la fonte des glaces, la montée des océans sans oublier bien évidemment la déforestation et les maladies cardio-vasculaires. Il remercie Thierry DIAI de rappeler sa collègue et lui à leurs responsabilités. Il aimerait maintenant rappeler Thierry DIAI à ses responsabilités. « Le spectacle que vous nous offrez est assez pathétique. Vous vous réclamez, ou en tous cas, vous faites allégeance à une personne qui a été condamnée par la justice ; vous déplorez le fait qu’elle ne soit plus là ; vous manifestez votre désaccord avec les autres représentants de la liste. Je pense que si vous aviez un peu de cohérence politique et de respect pour les électeurs, vous présenteriez votre démission et vous permettriez à la liste « Saint-Cloud c’est vous » d’avoir un minimum de cohérence. Puisque, elle, à mon sens, représente quelque chose et est pourvue d’une forme de légitimité, légitimité démocratique ; ce qui n’est absolument pas votre cas puisque vous ne représentez que vous même. »

Fin de texte.
*Le droit de savoir de Edwy Plenel

 

Leave a Comment