Réponses aux questions posées au Conseil Municipal du 10 juillet | Saint-Cloud C'est Vous

Centre marin de Saint-Brévin

Lionel PEZET et le groupe « Saint-Cloud, c’est vous » s’étonnent de la décision hâtive de fermeture de ce Centre, sans information préalable pendant la campagne des municipales, sans aucune concertation, ni information dans Saint-Cloud Magazine. Ils souhaitent recevoir en séance et par écrit le détail du compte d’exploitation ainsi que des informations précises sur les modalités de la vente.

Réponse : Éric BERDOATI rappelle que le centre marin de Saint-Brévin est un ERP (établissement recevant du public) qui a une autorisation d’ouverture pour un type spécifique d’activités. C’est un organisme dédié à l’accueil des plus jeunes qui ne peut pas être habilité en l’état à d’autres utilisations. Depuis plusieurs années, l’offre d’accueil a été élargie, y compris aux villes voisines (les chiffres vous seront remis) mais le paradoxe est que plus le taux de remplissage augmente, plus les charges progressent avec le déficit qui s’ensuit ; les dépenses annuelles sont de 450 000 € et les recettes de 150 000 €, soit un déficit de 300 000 €. Le centre nécessite de lourds travaux de remise aux normes. Compte tenu des péréquations de l’Etat qui augmentent considérablement, la municipalité a fait le choix de fermer le centre qui, contrairement à Tamié, ne peut offrir une multitude d’activités tout au long de l’année. D’ailleurs, beaucoup de communes des Hauts-de-Seine ont déjà vendu leurs équipements. Cette décision a été réfléchie depuis 2008. La ville s’efforcera de trouver des séjours innovants, attractifs pour les familles et qui leur seront accessibles financièrement. Les éléments souhaités par le groupe « Saint-Cloud c’est vous » leur seront transmis.

Commentaires : nous nous étonnons de cette réponse qui n’en est pas une au sens où nous souhaiterions avoir la justification claire et précise de ce qui départage la fermeture de Tamié versus Saint-Brévin. Par ailleurs, qui serait susceptible d’acquérir Saint-Brévin et à quel prix, étant donné le mauvais état du centre ?

 

Rythmes scolaires

Lionel PEZET et son groupe sont satisfaits de la reprise de l’utilisation de pedibus vers les associations sportives et culturelles de la ville dans l’organisation des rythmes scolaires. Cependant, la version proposée ne semble pas équitable pour les écoles du nord de Saint-Cloud (Coteaux, Val d’or, Fouilleuse) qui n’ont pas accès aux associations culturelles (Conservatoire, ECLA). Ne peut-on trouver une solution pour que ces écoles aient aussi accès à la culture ?

Réponse : Brigitte PINAULDT répond à Lionel PEZET et son groupe que la durée d’un circuit d’accompagnement pédestre est limitée à 20 minutes de marche ; cette limitation permet d’éviter la fatigue pour les enfants et on veille ainsi à ne pas réduire le temps prévu pour les activités associatives. Les circuits devaient s’adapter aux activités associatives et à leur répartition sur le territoire de la commune dans un rayonnement de 20 minutes à pied, ce qui explique que certaines écoles n’ont pas accès à toutes les infrastructures. Brigitte PINAULDT confirme à Lionel PEZET qu’un ramassage complémentaire par bus n’est pas envisageable pour une raison de coût trop élevé.

Commentairesnous nous étonnons de cette réponse non quantifiée, exprimant juste un refus d’étudier une possible de solution, quel manque d’ambition pour nos enfants …. Quel serait le coût pour la mairie d’utiliser le Clodoald pour faire le tour de ces 3 écoles ? quels serait le coût pour la mairie de faire en sorte que ces pedibus prennent les transport publics existants ?

Séminaire des élus de la majorité municipale

Elisabeth CALGARO et son groupe, Saint-Cloud c’est Vous,  rappellent qu’en début de mandature un séminaire était organisé et concernait l’ensemble des membres du Conseil municipal. Ils souhaitent avoir la confirmation de la tenue d’un séminaire le weekend dernier (4 et 5 juillet) regroupant seulement les membres de la majorité municipale ? Quel en était le coût et par qui a-t-il été assumé ?

Réponse : Éric BERDOATI rappelle qu’il y a eu effectivement un séminaire de la majorité pour réfléchir sur le plan pluriannuel d’investissement de la mandature, comme cela a été évoqué par Éric SEYNAVE en début de séance. Compte tenu de l’ambiance générale et du comportement de l’opposition, il a paru plus serein d’organiser le séminaire uniquement avec les membres de la majorité municipale, sans hôtellerie, contrairement au passé pour limiter les frais. Éric BERDOATI rappelle, par ailleurs, qu’en 2008 aucune autre commune du département « n’emmenait » son opposition en séminaire.

Commentaires : nous nous étonnons de la réponse de monsieur le Maire. Sur le fond, nous considérons que la question du plan pluriannuel d’investissement de la mandature concerne l’ensemble des Clodoaldiens et donc la diversité de leurs représentants. Rappelons que ce plan  engage fortement la ville pour les six années à venir (50 millions d’euros tout de même sous la précédente mandature). Sur la forme, monsieur le Maire, pourriez-vous préciser aux Clodoaldiens ce que vous entendez par « l’ambiance générale et le comportement de l’opposition » ?

Unicef

Elisabeth CALGARO et son groupe rappellent que chaque année, la ville apporte son soutien matériel à l’organisation d’un concert ou d’une manifestation au bénéfice des Restos du Coeur ou de l’UNICEF. Elle en est remerciée. Le 22 juin dernier cependant, à l’occasion de la course des Héros qui s’est tenue dans le parc de Saint-Cloud, entre autres au bénéfice de l’UNICEF, la Mairie a refusé pour des raisons budgétaires le tirage de 50 affiches destinées aux panneaux associatifs, collèges et lycées de la ville, alors que le papier était fourni. Le 20 novembre prochain, la Convention Internationale des Droits de l’Enfant fêtera ses 25 ans et l’UNICEF France célèbrera ses 50 ans. De nombreuses manifestations vont être organisées par l’UNICEF en partenariat avec les communes dans toute la France. Serait-il possible d’organiser une double exposition (gratuite pour les villes), des plaidoyers dans les écoles et/ou d’autres manifestations à Saint-Cloud ? Au contraire, et pour des raisons budgétaires bien compréhensibles, devons-nous concentrer nos efforts sur d’autres communes des Hauts-de-Seine ?

Réponse : Éric BERDOATI rappelle que la ville avait organisé une manifestation avec les accueils de loisirs pour les 20 ans de cette convention. Ce projet peut être mis en place en relation avec l’éducation nationale et Brigitte PINAULDT.

Rock en Seine

Lionel PEZET rappelle que chaque année, la ville donne une subvention au festival « Rock en Seine ». Quel est lemontant de la subvention accordée cette année et quel en est son objet ? Quelles prestations la ville a-t-elle en retour et quelles en sont les personnes bénéficiaires ?

Réponse : Éric BERDOATI rappelle que la ville soutient ROCK EN SEINE depuis sa création. La subvention accordée est de 60 000 € par an. La région accorde 600 000 € et le département ne subventionne plus ces concerts. Ce festival réunit 120 000 personnes et les retombées pour l’image de la ville sont importantes. La municipalité met en place un stand, une « bibliothèque rock, un concours « TREMPLIN MUSIQUE » qui tournent autour de cette manifestation. Cette opération est largement bénéficiaire pour la commune.

A une remarque pertinente de Pierre Cazeneuve (Allons Enfants), Éric BERDOATI répond qu’il est preneur de toute contribution, à étudier avec Ségolène de LARMINAT. Il fait observer cependant que fin août, peu de Clodoaldiens sont présents sur la ville.

Commentaires : nous ne remettons nullement en cause ce festival Rock d’importance internationale ! Cependant, nous nous interrogeons sur le retour sur Investissent de la subvention de 60 000 € pour Saint-Cloud et sa jeunesse. Par exemple, nos jeunes bénéficient-ils de tarifs réduits ? (Nous rappelons que le coût plein tarif d’un Pass pour une journée est de 49 € ce qui n’est pas rien). Ont-ils accès à des places réservées?

Sur la dernière réponse du Maire, nous faisons remarquer qu’au contraire, notre jeunesse se mobilise pour être présente sur Saint-Cloud fin août afin d’assister à ce festival.

Leave a Comment