Le vrai édito de Juillet & Août 2016 – Grande « concertation » : la montagne a accouché d’une souris … | Saint-Cloud C'est Vous

edito2Nombre de clodoaldiens de bonne volonté qui se sont exprimés lors de la récente concertation, ont du être plus que surpris de découvrir les actions finalement retenues par la mairie. Si quelques propositions émises ont été intégrées,  d’autres pourtant jugées trop onéreuses et non prioritaires l’ont été également : telles la réfection de la pelouse du stade Tacconi ,650 000 €, ou  la reconstruction du foyer des sportifs, 1,2 millions.

A l’inverse, seulement ’mise à l’étude’ de la suppression du Clodoald, qui pourtant avait fait l’unanimité.

Parmi les économies retenues, la suppression des goûters aux enfants de maternelle fait sourire (54 000 €) surtout quand la moindre étude comme le coût de cette concertation s’élève à plus de 20 000 €.

La vente de 3 bâtiments de la ville pour 3 Millions,- lesquels ?-, réjouira sans doute quelques bâtisseurs à l’affut du moindre terrain.

 

Cette concertation dont les conclusions semblent avoir été écrites d’avance était donc inutile… Quel en était alors le but ? Opération de communication uniquement qui, au passage, a permis à M le Maire de ressasser  ses vieux griefs recuits contre ses opposants de ces dernières années.

Hélas M le Maire, Saint-Cloud C’est Vous   avait raison. Oui, raison, quand nous dénoncions la  gestion financière approximative de la ville, sans anticipation et sans vision, qui a conduit à une hausse démesurée de 25 % de la taxe foncière !

Sur ce sujet d’ailleurs, la une de Mai 2016, du magazine de Saint Cloud affichait triomphalement : « Pas de hausse d’impôts en 2016 ». C’était bien le moins ! Et ce n’est même pas tout à fait exact, les bases d’imposition ayant été revalorisées par le Parlement de 1 % pour 2016, pour maintenir l’impôt de Clodoaldiens au même montant en 2016,  il aurait fallu baisser en rapport les taux d’imposition : certains Maires soucieux de leur de leur engagement de modération fiscale le font !

Oui, raison également concernant l’urbanisme. Un adjoint de la majorité ne déclarait-il pas lors du Conseil Municipal du 17 Décembre 2015, qu’il fallait « maintenir l’attractivité pour les promoteurs » Tout est dit.

En fait, rien n’a changé à Saint-Cloud depuis les dernières élections, si ce n’est l’action louable de quelques conseillers municipaux pour améliorer les marchés forains (mais à quel coût ?), et la mise en place d’actions de communication tous azimuts .Occasions, répétées, d’autosatisfaction  du Maire et de sa majorité.

Finalement immobilisme ou bien, au choix, fuite en avant.

Vos élus SCCV- Sophie Michaud, Elisabeth Calgaro, Lionel Pezet, Marlène Labatut – vous  souhaitent un bon été, reposant et agréable.

Leave a Comment