Le vrai édito de mars 2018 – Déjouer les pièges du Budget ! | Saint-Cloud C'est Vous

Edito mars 2018_budget

Dans une pure logique politicienne le Maire annonce d’entrée de jeu que si l’opposition ne vote pas le budget, elle refuse de facto toutes les décisions qui seront prises pendant l’exercice, et bien sûr on cite le social, la rénovation du marché, etc.… et pan sur le bec !

A contrario voter le budget, c’est donner un blanc-seing au Maire pour une année sans aucune contradiction possible, car on se fait par la suite traiter de parjure et même reprocher l’absence d’opposition (cf. tribune de Janvier de la majorité nous reprochant le vote positif… pourtant imaginaire, du budget !).

Et bien non ! Ne soyons pas dupes de ces manœuvres « politicardes » du Maire et de son équipe accrochée depuis plus de 12 à sa mandature.

Restons pragmatiques : un budget est un projet d’équilibre financier, dans lequel s’intègrent des décisions déjà prises (comme le stationnement) et des investissements dûment chiffrés, argumentés et financés. C’est ce que les Clodoaldiens attendent !

Ce ne sont pas quelques réponses approximatives sur le doublement de l’emprunt, le triplement des frais d’assurances, et le recours à des officines de conseil coûteuses qui éclairent nos concitoyens sur l’utilisation de leurs impôts.

Surtout que, dans le même temps mais sans l’avouer, entre fiscalité directe, recettes liées au stationnement généralisé et à la très généreuse taxe de post-stationnement (900 000 €), la charge financière globale augmente très sensiblement.

S’agissant des associations, dont le rôle est vital, les subventions sont votées par chapitre, donc globalement, ne permettant pas d’affiner notre désaccord sur ces 55.000 € versés à Rock en Seine, qui n’a pas besoin d’une telle subvention, St-Cloud étant la seule ville à contribuer.

Il semble bien que certaines dépenses (péréquation surestimée, emprunt budgétaire doublé…) soient chiffrées sans intention d’être utilisées… tour de passe-passe permettant, plus tard, d’annoncer triomphalement, mais bien artificiellement, économies et bonne gestion.

Nous refusons d’être dupes ou otages d’un tel budget, nous garderons donc comme toujours notre libre arbitre au cours de l’année qui commence : approuver ou critiquer, si nécessaire, chacune des délibérations proposées, avec pragmatisme, suivant les informations obtenues !

C’est cela que nos concitoyens attendent de nous.

A Saint-Cloud, être dans l’opposition ne donne pas beaucoup de droits, même avec 27 % des suffrages, si ce n’est celui de désapprouver des options contestables, raison pour laquelle nous avons voté contre le budget ainsi présenté par la majorité !

Sophie Michaud, Elisabeth Calgaro, Marlène Labatut et Loïc Guérin, vos élus de « Saint-Cloud, C’est Vous » – pour plus de détails : www.sccv.fr

Discussion - One Comment

Leave a Comment