Le vrai édito de décembre 2016 – Constructions de nouveaux immeubles : c’en est trop ! | Saint-Cloud C'est Vous

edito2Cette fois nous y sommes : deux ans et demi après les dernières élections, les effets néfastes du PLU, malgré sa modification, et adopté par M Berdoati et son équipe apparaissent au grand jour.

Tous les Clodoaldiens peuvent s’en apercevoir en consultant les permis de construire affichés pour la construction de nouveaux immeubles ; d’autres permis étant en cours d’instruction…

33 logements au 27/27 Bis bd de la République, avec des prix de ventes « moyens » de 9 500 euros au mètre carré (!) ; 16 au 7/9 rue Preschez : 34 logements au 93/95 bd de la République ; 38 au 212/214/216 bd de la République ;  55 logements Rue Dailly après « démontage » du bâtiment historique Napoléon III ; 33 logements rue des Terres Fortes ; 36 logements au 50/52 Boulevard de la République… Dans ce dernier cas, le permis autorise même la destruction d’une propriété 1900 qui dans toute autre ville aurait été préservée comme bâtiment remarquable.

Sans oublier, le secteur d’aménagement de « La Source » et la Poste ; les immeubles remplaçant LTC boulevard Sénard ; le futur projet à l’emplacement du Laboratoire d’analyses médicales au 90 Bd de la République, etc.

Le Maire et la majorité municipale ont beau jeu de se réfugier derrière le PLU pour justifier de ces nouvelles constructions, PLU qu’ils ont eux-mêmes établi… Ils sont donc entièrement responsables de ses conséquences.

Il est important de rappeler La position de SCCV sur l’urbanisme. Nous ne sommes bien sûr pas opposés à toute construction nouvelle : Ainsi, le vaste programme « Franco Suisse » rue Gounod peut être qualifié d’opération de rénovation urbaine cohérente.

Mais nous sommes pour la protection du patrimoine bâti lorsqu’il le mérite et également pour la préservation des arbres existants sur ces propriétés. Au-delà du plaisir esthétique, des études récentes démontrent que ceux-ci permettent significativement d’assainir et de rafraichir l’air localement, agissant comme un filtre à particules réduisant ainsi la pollution.

Les arbres favorisent aussi  la biodiversité et jouent un rôle important dans la gestion des eaux de pluie ou souterraines. Or de nombreuses sources et résurgences irriguent le sous-sol de Saint-Cloud. Comme l’eau doit nécessairement s’écouler, la construction de ces nouveaux immeubles peut avoir des effets imprévisibles sur les terrains et constructions avoisinants…

Vision patrimoniale, préservation de la nature en ville, notre approche pour Saint-Cloud est résolument moderne et tournée vers l’avenir.

Vos élus du groupe SCCV, Sophie Michaud, Elisabeth Calgaro, Lionel Pezet, Marlène Labatut.

Leave a Comment