Le JDD du 02 juin 2019 : Le maire Eric Berdoati, quitte Les Républicains … mais pour quelle écurie ? | Saint-Cloud C'est Vous

Le-maire-LR-de-Saint-Cloud-minimise-le-salaire-de-Penelope-Fillon-Les-pilotes-de-ligne-sont-a-plus-de-3.600-euros-net-par-mois

Au lendemain du naufrage des Républicains aux élections Européennes de 2019, les avatars de ce groupe politique ne cessent de défrayer la chronique.

Ainsi et comme après chaque coup de semonce électoral, c’est la panique à tous les échelons.

Avec, en arrière-plan, son lot de batailles d’égo, de guerres intestines, de trahisons et de rapprochements, y compris contre-nature ou à rebours des engagements de la veille… en un mot comme en cent, tout ce qui, justement, motive défiance et votes contestataires.

St-Cloud ne fait malheureusement pas exception.

Ainsi, au lendemain de la débâcle de sa famille politique, celle qui l’a soutenu tout au long de sa carrière politique, Monsieur le Maire vient de déclarer, dans les colonnes du JDD… qu’il quittait LES REPUBLICAINS, souhaitant, selon lui, rester « un élu attaché à sa ville,sans appartenance partisane » (sic !).

Lui qui, il y a deux années à peine, se présentait à la députation… sous l’étiquette LES REPUBLICAINS.

Par-delà les éléments de langage (« mon parti c’est Saint Cloud »), qui ne tromperont personne, M. BERDOATI, qui a été élu sous cette même étiquette et qui était, hier encore, président du Groupe LES REPUBLICAINS au Conseil Départemental, abandonne en réalité bel et bien une famille politique en difficulté, à qui sa carrière politique doit beaucoup. ( nous dirons même tout car c’est bien avant 2000 et au sein du RPR qu’il a gravi les échelons et obtenu un poste de conseiller )

Pourquoi ? Pour tenter de sauver son mandat local ! Opportunisme surprenant !

En effet, comment les clodoaldiennes et clodoaldiens qui avaient, il y a cinq ans, apporté leurs voix à la présente majorité pourront-ils comprendre ce revirement à 180 degrés et à la toute dernière minute ?

Une chose est sûre, la campagne pour les prochaines élections municipales va maintenant s’accélérer à St-Cloud.

Loin des préoccupations quotidiennes et des attentes, concrètes, des électeurs : fermeture de classes à l’école primaire de St Cloud centre ; fermeture du bureau de Poste de St Cloud village…

Nos concitoyens ne seront pas dupes de la propagande qui va ainsi leur être servie, telles ces trois pages du magazine municipal consacrées à une police municipale dont nous avions, dès l’élaboration de notre programme, en 2014, souhaité le développement et qui, cinq ans après et malgré nos relances constantes, reste sous-dimensionnée pour une ville telle que St-Cloud.

Il est décidément grand temps qu’un vent nouveau souffle sur la politique locale !

Ci-dessous, nous vous laissons prendre connaissance du fil de news du JDD d’aujourd’hui :

https://www.lejdd.fr/Politique/le-maire-de-saint-cloud-eric-berdoati-quitte-les-republicains-3902187.amp

 

Leave a Comment