Edito de Décembre 2015 | Saint-Cloud C'est Vous

Il y a quelques jours, notre pays a, une nouvelle fois, été frappé au cœur. Nombreux parmi nous ont des proches qui ont été directement touchés.

C’est à eux, tout d’abord, que vont toutes nos pensées, ainsi qu’à leurs proches.

Cette agression vise notre pays, notre peuple, ses valeurs, ce qui nous rend tous solidaires, proches, des multiples victimes de ces actes odieux.

Ceux dont la vie a été tranchée net, avant l’heure, sans aucune raison… par pure déraison.

Tranchée par le fanatisme de quelques-uns, au cerveau étriqué, médiocre, dont la seule raison de vivre (et de mourir) se résume à la haine, la détestation, la stigmatisation, la destruction.

Cachés derrière leurs certitudes archaïques, leurs « principes » moyenâgeux, leurs prétentions dogmatiques imbéciles, ils ont la prétention de penser être à même de nous impressionner, de nous apeurer.

Face à tant d’absurdité, de bêtise, de violence gratuite, animale, les mots sont insuffisants, souvent creux.

C’est pourquoi, à la fin, et comme à chaque fois, seuls les actes compteront. Nous resterons donc – à ce titre – vigilants, en tant que citoyens mais aussi et surtout, en qualité d’élus.

Le temps du deuil impose à ce stade solidarité et retenue, mais ce temps ne durera pas éternellement et il devra, rapidement, céder le pas à celui de l’action, de la réaction. Car de nombreuses mesures devront être prises.

L’heure n’est plus à l’autoflagellation, aux doutes stériles, à la faiblesse, aux craintes. Nous devons reprendre possession de nos valeurs, en être fiers et les revendiquer haut et fort pour en terminer, une bonne fois pour toutes, avec cette pudeur, cette crainte de s’affirmer.

Les autorités nationales ont pris une série de mesures qui, dans l’ensemble, paraissent répondre, par leur intensité, aux agressions et aux menaces immédiates. Mais d’autres devront suivre, plus pérennes, répressives mais aussi préventives, et nous nous attacherons, en qualité d’élus de l’opposition et en votre nom, à contribuer, avec les autres élus, majorité et opposition, à leur prolongement local.

En ce qui nous concerne, nous vous garantissons que notre vigilance ne sera pas prise à défaut, même si, nous n’en doutons pas une seconde, notre pays, comme avant, comme demain, comme toujours, saura faire face, raffermi par l’épreuve qui lui est ainsi imposée.

Vos élus du groupe SCCV, Sophie Michaud, Elisabeth Calgaro, Lionel Pezet, Marlène Labatut www.sccv.fr

Leave a Comment