Délinquance : les principales tendances des faits enregistrés par la police et la gendarmerie en 2016 | Saint-Cloud C'est Vous

Ministre Interieur janv2017

L’agence de presse spécialisée, AEF, nous informe que le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, identifie « trois grandes évolutions » dans les chiffres de la délinquance enregistrés par la police et la gendarmerie en 2016 et diffusés par le service statistique ministériel de la sécurité intérieure.« La délinquance d’appropriation – les vols en tous genres et les cambriolages – s’est globalement stabilisée », déclare le ministre de l’Intérieur, qui tenait une conférence, jeudi 19 janvier 2017. Il souligne plus particulièrement la diminution et des vols violents sans armes et des vols à main armée enregistrés en 2016, tandis que les vols sans violence et cambriolages progressent. « Par contraste », les violences physiques non crapuleuses et sexuelles enregistrées ont « continué d’augmenter en 2016 », déplore le ministre. « C’est là un phénomène qui constitue un sujet de préoccupation particulièrement sérieux. » Le nombre d’homicides augmente de 2 %, principalement en raison des attentats.

 

Nous joignions ci-dessous l’intégralité du rapport du Service Statistique du Ministère de l’Intérieur ainsi que le fichier par départements.

Insécurité et délinquance en 2016 – premier bilan statistique – Annexes délinquance par indicateur, par département

Insecurite_et_delinquance_en_2016_prem-420790

Leave a Comment