Budget Primitif 2018 – Position officielle de SCCV évoquée dans le cadre du Conseil Municipal du 1er février 2018 / Sans Ambiguïté | Saint-Cloud C'est Vous

Nous publions ci-dessous l’intégralité de la position des élus de SCCV qui a été communiquée lors du Conseil Municipal du 1er février 2018 concernant le Budget primitif de la ville.

Notre objectif est la TRANSPARENCE vis-à-vis de nos électeurs. Nous militons pour plus de Démocratie locale !

 

Budget Municipal 2018_image

 » Ce budget 2018, défini par la seule majorité municipale, n’est pas ambitieux pour notre ville. En effet, il renonce aux efforts de rationalisation des dépenses de Fonctionnement, il augmente, sans l’avouer, très sensiblement la charge financière des clodoaldiens, et s’il est peu volontariste sur les Investissements , il est généreux de projets non finalisés .

Dans le même temps, il se dote d’une gestion confortable, en accroissant l’encours de l’emprunt de + 7, 250 M€, – avant même la réaffectation du significatif résultat excédentaire de l’exercice 2017 du budget de Fonctionnement ( environ 3,5 M€) , et toujours comme en 2017, il offre des réserves en surévaluant des postes de dépense comme notre contribution globale aux 2 fonds de péréquation. Ce qui permet d’une part, des variations de destination en cours d’année, sans avoir à modifier l’enveloppe budgétaire globale et d’autre part, de dégager en fin d’année, un significatif résultat excédentaire du budget de Fonctionnement. Belle poire pour la soif pour le budget suivant, celui de 2019.

Pour mémoire, ce fut déjà le cas au budget 2017, avec un résultat excédentaire du Fonctionnement 20167 de près de 4 Millions (précisément de 3, 973 M€ )

Dans le détail , et pour illustration :

La section Fonctionnement du Budget, en dépit d’une déclaration préalable d’intention de ‘maitrise de ses dépenses’ entérine bel et bien une augmentation sensible des 2 gros postes : les ‘Charges à caractère général’, et les ‘Charges de personnel’ – soit 60% du total des Dépenses-.

Au chapitre des charges générales, des augmentations significatives sur les postes :

Études’ (multiplié par 4,6 ), ‘Assurances’(x 3 ) ,’Catalogues et imprimés’ (+30%) (bilan mi mandat ?) ou encore + 50 000 € sur le gros poste de 3, 5 Millions des ‘Contrats prestataires’,….

Au chapitre charges de personnel, augmentation de 593 000 € versus Budget Primitif 2017, et + 979 000 € vs le réel estimé 2017.

Si nous soutenons l’objectif de renforcer enfin notre police municipale –au nombre actuel de 3, alors que la moyenne nationale est de 4,6 policiers municipaux pour 10 000 Hab-, nous regrettons la décision prise de gonfler les effectifs de 24 personnes, afin de reprendre en régie mairie la gestion de 2 crèches, actuellement en délégation de service public, sans qu’une étude préalable complète, comparative des 2 systèmes, avec impact financier précis, ne soit faite .

Surtout que l’incidence financière de cette décision ne se fait sentir sur 2018, qu’au tiers de son impact (à partir de Septembre) et augure donc encore d’une importante augmentation en année pleine , à partir de 2019.

-Dans le même temps, les Recettes réelles de Fonctionnement augmentent significativement de :

+ 1, 650 Millions €, soit +2,6% , et ce, grâce à l’augmentation des ‘Impôts & taxes’ et d’une toute nouvelle recette : le forfait post-stationnement dépénalisé (exemple : passage gênant – 135€ d’amende vs 35€), qui rapportera un prévisionnel de 900 000 €.

Alors certes, si les taux communaux de la fiscalité locale directe (T. Habitation et T. Foncière) ne changent pas, on s’aperçoit qu’avec l’augmentation des bases, son volume global croit régulièrement d’année en année.

Ainsi, entre fiscalité directe , recettes de stationnement généralisé, et la généreuse taxe de post- stationnement , la charge financière globale effective des ménages augmente très significativement.

Sur la section ‘Investissement’, le budget est peu volontariste.

On souhaiterait notamment plus de moyens sur la réhabilitation / réfection de nos rues et trottoirs, qui amélioreraient au quotidien la vie des habitants.

Quant aux grands projets, comme le serpent de mer du ‘marché des Avelines’ ou l’ensemble immobilier ‘la Source’, on s’aperçoit qu’ils sont reportés régulièrement d’un budget sur l’autre, sans que n’advienne leur réalisation. Où en sommes-nous ? Que se passe-t-il ?

Pour toutes ces raisons, notre groupe « Saint-Cloud, C’est Vous » vote contre ce budget 2018. »

Leave a Comment