Budget 2015, Article du « Parisien  » du 14 avril 2015 : « A Saint-Cloud, le maire préfère jouer la montre » | Saint-Cloud C'est Vous

Article du « Parisien  » d’Anne Sophie Damecour du 14 avril 2015 : « A Saint-Cloud, le maire préfère jouer la montre »

Source:http://www.leparisien.fr/saint-cloud-92210/a-saint-cloud-le-maire-prefere-jouer-la-montre-14-04-2015-4691503.php

« LA VILLE DE SAINT-CLOUD ne votera pas son budget avant le 15 avril. Le maire UMP a décidé de s’appuyer sur un article du Code général des collectivités territoriales, permettant aux communes de retarder l’échéance, en cas de non-notification par les services de l’Etat de certaines données.

« J’ai entamé cette démarche précautionneuse auprès du préfet en février, explique Eric Berdoati. Comment voter un budget sincère sans connaître ces sommes qui sont colossales ? »

S’il a bien eu connaissance de la baisse d’un million de sa dotation globale de fonctionnement, qui passe de 4,7 à 3,7 M€, le maire de Saint-Cloud ne sait toujours pas de combien va augmenter le montant de sa péréquation. Il pourrait doubler, selon les estimations d’un cabinet mandaté sur le sujet. « En ne nous donnant pas les chiffres, Bercy entrave le bon fonctionnement des collectivités, ajoute l’élu, qui table pour 2015 sur une perte totale de « 3 M€ sur un budget de 42 M€ ». Il refuse par conséquent d’augmenter les impôts locaux sans savoir au centime près les montants engagés. « Je veux que les habitants comprennent que cette augmentation prévisible de leurs impôts est la conséquence de la politique gouvernementale et non de la mauvaise gestion de la commune », souligne Eric Berdoati.

Il prévoit également des mesures d’économie, comme la suppression, à compter de septembre, du service municipal de ramassage scolaire, soit 380 000 € d’économies sur une année. »

Notre commentaire SCCV:  le report du vote du budget 2015 au delà du 15 avril est certes légal; mais quel est le sens de voter un budget au mois de mai ou juin alors que plus de la moitié de l’année est déjà engagée ?

Allons, il n’est  pas nécessaire de connaître le montant des prélèvements de péréquation au centime près pour calculer un budget ! Et d’ailleurs comment ont fait les autres municipalités ?

Saint-Cloud est donc une des rares communes des Hauts de Seine, sinon la seule, à ne pas avoir encore de budget. Ce n’est pas glorieux et cela montre l’improvisation de la majorité municipale sur ce sujet pourtant crucial.

Dernière info, l’article du « Parisien » annonce comme mesure d’économies la suppression du ramassage scolaire: c’est peut-être une bonne idée, ou peut être pas: il faudrait connaitre le coût de ce service, quelles sont les lignes, leur fréquentation, le taux de remplissage des bus…Un débat, une concertation aurait du avoir lieu bien en amont sur ce point, au moins avec l’ensemble des élus si ce n’est avec tous les habitants: sinon, à quoi sert la sagesse d’un Conseil Municipal ?

Leave a Comment