Aménagement de la RD 7, du pont de Saint-Cloud au pont de Suresnes : projet et remarques d’une élue de SCCV ! | Saint-Cloud C'est Vous

RD7_Concertation_St_Cloud_-_Carrefour_Milons_BD-_CD92_studiography_copie

Nous portons à la connaissance de nos lecteurs le projet d’aménagement de la RD 7 qui relie le Pont de Saint-Cloud au Pont de Suresnes.

Contexte

Le Département des Hauts-de-Seine lance une concertation préalable sur le projet d’aménagement de la RD 7 (Route départementale 7) à Suresnes et Saint-Cloud.

Le projet d’aménagement de la RD7 s’étend du parc du Château à Suresnes jusqu’à la place Georges-Clémenceau à Saint-Cloud. Le Département des Hauts-de-Seine propose des améliorations qui permettront de réaliser des aménagements qualitatifs sur cet itinéraire reliant La Défense à Issy-les-Moulineaux et de compléter ceux déjà réalisés entre 2013 et 2016 sur la Vallée Rive Gauche à Issy-les-Moulineaux, Meudon et Sèvres.

Objectifs du réaménagement de la RD 7

> Améliorer les mobilités : le projet accueillera l’ensemble des modes de déplacement (piétons, vélos) par des cheminements adaptés avec un itinéraire cyclable en site propre et des parcours piétons confortables. Par ailleurs, la desserte du tissu économique sera favorisée en harmonisant la largeur de chaussée à deux files par sens, tout en simplifiant les itinéraires et en améliorant la signalétique.
> Ouvrir la ville sur la Seine : une promenade piétonne paysagère sera créée. Le panorama sur les berges sera revalorisé en améliorant la qualité végétale des talus et en créant de larges ouvertures visuelles sur la Seine.
> Mettre en valeur le patrimoine : les points d’intérêt seront mis en lumière (viaduc, souterrain, place, monument), une signalétique différenciée sera installée entre les multiples zones d’intérêt (monuments, centre-ville, entreprises, itinéraires) et l’accessibilité aux futures Archives départementales situées dans la Caserne Sully sera améliorée.

Calendrier du projet

L’ambition est de finaliser l’aménagement de la rive Seine pour 2025 avec d’ici là différentes étapes indispensable à la bonne gestion du projet.

2017 : concertation préalable avec une réunion publique qui s’est déroulée au Carré à Saint-Cloud le 8 novembre dernier où Sophie Michaud, élue de SCCV, est intervenue de façon précise et rigoureuse. Voici ci-dessous la position qui l’engage, elle, en qualité de citoyenne militante écologiste mais aussi en qualité d’élue d’opposition de notre groupe SCCV au sein du Conseil Municipal de Saint-Cloud. Sophie intervient très justement sur les questions de qualité de Vie et d’écologie en milieu urbain. Dans le cadre de son intervention du 8 novembre dernier, Sophie considère que : « ce projet a pris le problème à l’envers en donnant la priorité au trafic routier sans tenir compte du paysage actuel. L’alignement existant de centaines d’arbres en plusieurs rideaux et, sur certains secteurs très dense jusqu’à créer une voute, est un capital exceptionnel dont il faut tenir compte prioritairement et organiser le projet AVEC cette présence et non sans. Ce qui est exceptionnel en ville c’est cette densité que les arbres replantés en contrepartie ne remplaceront pas. Cet abattage est une perte irréversible ! Les alignements d’arbres qui bordent les voies de communication sont protégés par l’article L.350-3 du code de l’environnement. » (lire ci-dessous le lien Legifrancegouv.fr).

Dans son intervention, Sophie ajoute le fait que  » pour créer 4 voies plus une piste cyclable plus un chemin piétonnier il faut abattre un nombre impressionnant d’arbres ! Pourtant le constat du changement climatique nous oblige à revoir complètement nos comportements. Les périodes de chaleur sont de plus en plus fréquentes et longues. La pollution est de plus en plus présente et visible. La construction d’habitats collectifs, toujours au détriment des jardins et des arbres, se généralise. Les voitures ne sont pas en diminution et les transports en commun ne les remplacent pas encore. Le déficit de Vert à Paris et en région parisienne nous positionne très loin derrière les plus grandes villes du monde qui ont compris l’importance de l’arbre et qui en replante comme à New York par milliers. Alors pourquoi quand on sait le rôle vital de l’arbre adulte qui apporte fraicheur, ombre, filtre de particules toxiques et poussières, régulateur de climat et habitat pour la faune on continue à les abattre ? On ne peut plus considérer l’arbre comme un élément inerte et décoratif seulement. On ne peut plus grignoter notre capital vert sans en mesurer les conséquences. Notre regard doit changer ; nos habitudes aussi. C’est notre survie ! « 

Le groupe d’opposition SCCV suit attentivement ce projet d’aménagement. Il souhaite alerter et rappeler qu’il est nécessaire d’assurer un équilibre entre aménagement des axes routiers et préservation de la qualité de Vie de nos concitoyens en milieu urbain et plus particulièrement à Saint-Cloud où nous considérons l’actuelle majorité que trop discrète en matière d’information et de concertation publique depuis 2014 où les chantiers se succèdent et dénature la qualité de vie sur Saint-Cloud !

2018 – 2019 : le CG 92 assurera des études de faisabilité et une enquête publique sera engagée durant l’année 2019 !

2020 : une procédure de déclaration d’intérêt public sera engagé par le CG 92.

2021 : procédures d’acquisitions financières pour aménager les rives.

2022 – 2025 : engagement des travaux et réalisation du chantier d’aménagement.

 

Sources :

http://www.hauts-de-seine.fr/cadre-de-vie/voirie/rd-7/

https://www.legifrancegouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=6DB3F49CBDD4FA927470BE6F2F43FD03.tplgfr34s_2?idArticle=LEGIARTI000033031745&cidTexte=LEGITEXT000006074220&dateTexte=20171020&categorieLien=id&oldAction=&nbResultRech=

Leave a Comment